Menu
bergounhoux bergounhoux

Ma démarche se situe dans la lignée du cinéma direct. Celle de rendre la parole trop souvent dérobée au sujet filmé, lui restituer sa respiration propre et ses complexités. C’est également apprendre sinon à s’effacer, du moins à se mettre au service, en recherchant la place la plus pertinente, à définir son point de vue, à situer son regard.

 
Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Djanta Halidou




« Quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle » - Amadou Hampâté Bâ

Dans le village sahélien burkinabé de Tokabangou, édifié dans les dunes il y a plusieurs siècles, aux portes du Niger, le désert progresse, le plastique se répand et les motos chinoises font la parade. Un vieil homme, au soir de sa vie, s'interroge sur les nouvelles contraintes que la modernité impose dans un quotidien de traditions séculaires.

"When an old man dies, it’s a library that burns" - Amadou Hampâté Bâ

In the Sahelian village Tokabangou of Bunkina Faso, built a several centuries ago, close to Niger, the desert is moving forward, plastic is spreading and Chinese motorbikes are parading. An old man is questionning the new constraints that modernity imposes in the every day life made of ancient traditions.

Un film écrit et réalisé par Didier Bergounhoux
Durée : 52 mn
© 2011